Anecdote

Merci, base de plein air Bon Départ! Merci pour tout ce que tu m’as fait vivre depuis 3 étés et 3 relâches! Merci pour les colères et les tristesses, mais surtout, merci pour toutes les joies et tous les rires que tu m’as apportés. Merci pour les souvenirs que tu as créés!
C’est loin d’être toujours facile, mais tu m’as fait grandir. Tu m’as fait découvrir qui j’étais vraiment : Anecdote Radotte! Tu m’as donné des enfants difficiles que j’ai appris à gérer avec patience et discernement. Aujourd’hui, je constate que cette attitude m’est plus qu’utile dans mes études en enseignement primaire. Tu m’as aussi donné des co-animateurs de tous genres… certains excellents, avec lesquels je communiquais d’un regard et d’autres… en apprentissage, à qui j’étais chargée de montrer l’un des plus beaux métiers du monde! J’ai pu expérimenter divers postes au camp (et parfois, jusqu’à 3 simultanément…vive l’adaptation…) mais mon préféré restera à tout jamais animatrice, principalement pour le lien créé avec les enfants!
Tu m’as aussi permis de découvrir des gens extraordinaires, des amis fidèles, des campeurs uniques et tellement intéressants. JE VOUS AIME! Tu m’as permis de m’évader dans la nature, de faire des activités sportives en tout temps (canot, kayak, raquette, glissade, traversée du lac à la nage, randonnée, hébertisme, escalade, etc.)! Tu me permets de lâcher mon fou, de me costumer, de montrer mon talent inné pour « Ya un rat sous mon toit », de faire mon défi préféré (manger sans les mains), de faire sortir mon hyperactivité non diagnostiquée… Tout cela, pour animer les enfants que j’aime tant…
Tu m’as fait vivre des moments magiques, drôles, puissants, forts en émotions… et tous ces moments, je me plais toujours à les raconter à qui veut bien les entendre… une fois, deux fois, 10 fois, 45 fois! Au camp, tous connaissent (ou connaîtront) la fameuse histoire du feu de forêt…
Plusieurs ne comprennent pas pourquoi je m’archarne à travailler chez toi, alors que le salaire n’équivaut pas au salaire minimum si on calcule toutes nos heures… Ce que je leur répond toujours, c’est que notre plus grande paye, c’est le SOURIRE d’un enfant, la fierté dans ses yeux quand il vainc une peur ou qu’il réussit un nouveau défi, c’est le câlin qu’il te donne en te disant qu’il t’aime, parce que tu lui apportes des souvenirs et des expériences qu’il n’oubliera jamais…
Merci de me faire visiter le Québec lors des transports… Rimouski, Alma, Rouyn-Noranda… J’ai tant et tant d’histoires d’autobus liées aux transports…
Anecdote, ton canard préféré, te dit merci!
Merci Bon Départ, pour tout… et je te garantis que tu me verras encore pour un certain temps!
Merci à tous les membres les anims/coordos qui égaient mes journées et qui me supportent dans les moments plus difficiles! JE VOUS AIME!